Comment faire les bons choix pour bien investir son argent ?

Comment bien investir son argent ? Faire les bons choix d’investissement en fonction de ses besoins.

Investissement

Alphacap vous aide à faire le bon choix selon vos objectifs.

Investissez en fonction de vos besoins et de vos objectifs pour construire votre patrimoine.

Investir son argent devrait être à la portée de tous ! C’est d’ailleurs la mission que s’est donnée Alphacap

Pourtant, il existe de nombreux freins pour les primo investisseurs : je n’ai pas assez d’épargne, je ne gagne pas assez bien ma vie, je ne sais pas comment m’y prendre, je ne m’y retrouve pas entre les différentes solutions … 

Autant de barrières qu’Alphacap souhaite lever en proposant des solutions d’investissement en fonction des besoins et des moyens de chacun, mais aussi en fonction des grandes étapes de la vie ! 

A chaque étape de la vie ses besoins et ses solutions d’investissement adaptées

Les projets et les envies ne sont pas les mêmes en fonction de l’âge et des étapes de la vie. Une réalité qui doit être prise en compte au moment d’investir son argent .  

À 20 ans, on sera plutôt dans une perspective d’économie pour commencer à se construire un patrimoine ou financer des projets. C’est l’âge idéal pour prendre les bons réflexes en programmant par exemple un versement régulier sur des placements dynamiques*. Un bon moyen d’apprendre à épargner régulièrement tout en lissant son entrée sur le marché et ainsi réduire le risque d’investir au mauvais moment. 

A 60 ans, on sera plutôt dans une perspective de transmission de son patrimoine tout en limitant le risque de perte en et en optimisant la fiscalité.  

*Il n’y a pas de rendement sans risque : les placements dynamiques présentent un risque de perte en capital 

Définir ses besoins pour bien investir

Le questionnaire de connaissance client  (KYC), à remplir avant tout investissement, va définir votre profil de risque. Avez-vous un profil prudent, équilibré ou dynamique ?  

Cela vous aiguillera dans un premier temps pour choisir le niveau de risque et l’horizon de vos investissements. 
Il faut ensuite vous demander quel est votre objectif ? Souhaitez-vous préparer votre retraite  Réduire vos impôts  ? Générer des revenus complémentaires  Transmettre votre patrimoine  ? 

Quelles solutions d’investissement pour quel besoin ?

Une fois vos besoins définis, il ne vous reste plus qu’à choisir la bonne solution. Pour vous aider, nous avons listé quelques solutions d’investissement adaptées aux différentes étapes de la vie :

Construire son patrimoine

Que ce soit pour financer des projets personnels (achat de résidence principale, lancement d’un projet entrepreneurial, …) ou tout simplement pour prendre le réflexe d’épargner chaque mois, construire son patrimoine est l’un des premiers objectifs des primo épargnants.  

Pour cela, mieux vaut privilégier des solutions flexibles proposant des rendements potentiellement élevés*.

*Il n’y a pas de rendement sans risque : les placements dynamiques présentent un risque de perte en capital 

  • Le PEA

Le plan d'épargne en actions (PEA) est un support d'épargne permettant d'investir en bourse dans des entreprises françaises ou internationales avec un régime fiscal privilégié. Aucune taxation sur les plus-values n'est due en l'absence de retrait. 

Il existe deux formes de PEA

- Le PEA "bancaire" comprenant un compte-titres et un compte espèces 

- Le PEA "assurance" (parfois appelé PEA "capitalisation") comprenant un contrat de capitalisation investi en unités de compte éligibles au plan 

Le PEA est un investissement avec un risque élevé qu’il est possible de réduire en diversifiant ses placements sur plusieurs secteurs géographiques et d'activité. 

  • L’assurance vie  

L’assurance vie  est une bonne solution pour commencer à construire son patrimoine . Elle assure une grande flexibilité à la souscription comme au rachat. A la souscription il est possible de mettre en place un versement programmé à partir de 50€ ou de faire un versement unique (à partir de 500€ et sans frais d’entrée sur Alphacap). Si vous avez besoin des fonds plus tôt que prévu, il est possible de mettre en place un rachat partiel ou total de vos fonds, qui seront disponible sous 2 semaines en moyenne (l’assureur est tenu de débloquer les fonds sous deux mois maximum). 

L’assurance vie propose aussi une grande  diversité de placements . Vous pouvez investir dans des fonds euros garantis (mais aux performances limitées) ou dans des unités de compte*, qui vous permettront d’acheter de l’immobilier, des SCPI, des fonds actions ou même d’ investir dans des PME/TPE .  

Enfin, l’imposition est allégée à la sortie si vous débloquez vos fonds au-delà du délai de 8 ans.  

*les unités de compte présentent un risque de perte en capital 

  • Les FCPR 

Les fonds communs de placement à risque permettent d’investir dans des PME et ETI via des fonds d’investissement. Ce sont donc des investissements dans l’économie réelle. 
L’avantage des FCPR est d’assurer une exonération d’impôt à la sortie. Ils assurent aussi sur le long terme des rendements potentiellement plus élevés* que des investissements en fonds actions sur des entreprises du CAC40.  

*Il n’y a pas de rendement sans risque : les FCPR présentent un risque de perte en capital 

Générer des revenus complémentaires 

Que ce soit pour préparer sa retraite ou pour améliorer le quotidien, générer des revenus complémentaires via ses investissements est l’un des objectifs le plus souvent évoqué par les investisseurs. Pour cela, il faut privilégier les placements de distribution, qui vous assureront le versement d’une rente à intervalle régulier. 

  • Les SCPI 

Les sociétés civiles de placements immobilier ont le vent en poupe ! Et pour cause, elles assurent une alternative maline à l’investissement locatif en permettant à chacun d’investir dans l’immobilier et de percevoir des rentes sans avoir à gérer les soucis de la gestion locative  (entrées et sorties des locataires, mauvais payeurs, etc).  

Les dividendes peuvent être versées mensuellement, trimestriellement ou annuellement en fonction des  SCPI . Il est aussi possible d’y souscrire à crédit pour maximiser son investissement.  

  • Les FCPR avec distribution 

Les FCPR avec distribution permettent d’investir dans des projets de promotion immobilière. Ils assurent le versement d’une rente annuelle et proposent souvent une détention courte (à partir de 3 ans), qui vous permet de ne pas immobiliser vos fonds pour une trop longue période de temps.  

Investir de manière responsable  

Selon une étude de l'AMF réalisée en juin 2019, 53% des investisseurs individuels indiquait vouloir prendre en compte les enjeux de développement durable dans leurs choix en matière d’épargne et de placement.  

Pour cela, il existe deux grandes catégories de placement : 

  • Les ENR (projets énergie renouvelable) 

Les projets énergie renouvelables financent des projets nationaux qui concernent l’énergie photovoltaïque ou éolienne. Ils permettent ainsi de participer concrètement à la transition écologique. 

Il est possible de choisir un fonds de distribution avec le versement régulier d’intérêts pour  générer des revenus complémentaires .  

  • Les fonds labellisés 

- Les fonds ISR : ils ont été créés pour répondre aux besoins d'investisseurs qui souhaitent prendre en compte à la fois des critères économiques (performance et rentabilité) et des critères environnementaux, sociaux, et de gouvernance (ESG) dans ses choix d'investissement. 

- Le label relance  : lancé en octobre 2020, il permet aux épargnants de contribuer à la relance économique en plaçant leur argent dans des placements qui soutiennent l’économie Française suite à la crise financière.  

Réduire ses impôts 

Il existe plusieurs manières d’ optimiser sa fiscalité , notamment :  

- Réduire ses impôts en optant pour une solution d’investissement dédiée 

- Réduire son assiette fiscale 

- Optimiser sa fiscalité sur les plus-values  

Malheureusement, trop de solutions d'investissement centrées uniquement sur la réduction d'impôts se sont révélées médiocres en termes de performance, voire ont provoqué des pertes en capital pour les investisseurs, parfois supérieures à l’économie d’impôt initiale.  

Chez Alphacap , nous privilégions les fonds permettant de réduire son assiette fiscale ou d’optimiser la fiscalité des plus-values. Nous sommes convaincus qu’un placement doit rechercher avant tout la performance et ne pas se concentrer uniquement sur une réduction fiscale à la souscription.  

  • Les FCPI 

Les fonds communs de placement dans l’innovation permettent de financer l’innovation. Ceux proposés sur Alphacap ont été sélectionné parmi les meilleurs, ils assurent 25% de réduction d’impôts sur le revenu.   

  • Le PER 

Le plan épargne retraite  permet de se constituer des revenus pour la retraite, via un système de capitalisation, le tout en pouvant bénéficier à chaque versement d'un avantage fiscal permettant de réduire son assiette fiscale, en contrepartie d’une fiscalisation des retraits à la sortie.  

Les versements réalisés sur un PER sont déductibles dans la limite de 10 % des revenus professionnels perçus en l'année précédente et dans un maximum de 32 908 €. Si le plafond de déduction n’est pas atteint, la part non utilisée au cours des trois années suivantes est reportable. 

Il est également possible de souscrire un PER pour un tiers .  

Préparer sa retraite 

Préparer sa retraire est également un objectif d’investissement très fréquemment évoqué par les investisseurs. Pour cela, il existe deux solutions à privilégier :  

  • Le PER 

Le plan épargne retraite permet de préparer sa retraite en se constituant un capital ou une rente, tout en bénéficiant d'un avantage fiscal pour réduire son impôt sur le revenu, en contrepartie d’une fiscalisation des retraits à la sortie.  

Les sommes versées sur le PER seront bloquées jusqu'à la retraite sauf circonstances particulières (invalidité, décès du conjoint ou partenaire de PACS, acquisition de la résidence principale, etc.). A la retraite, elles pourront être débloquées sous forme de rentes mensuelles ou en capital en une fois. 

  • La SCPI 

Comme on l’a vu précédemment, la SCPI est l’outil idéal pour générer des revenus complémentaires grâce aux versements de dividendes. Si L’objectif est de préparer votre retraite, vous pouvez choisir de décaler dans le temps le versement de ces dividendes en souscrivant à la SCPI en nue-propriété

Lors de l’acquisition de la nue-propriété de parts de SCPI, le démembrement de propriété est constitué pour une durée de 5 à 20 ans. À vous de choisir la durée la plus appropriée à votre horizon d’investissement.  

Une fois la période de démembrement écoulée, vous commencerez à percevoir le paiement trimestriel des dividendes. Il n’y a pas de frais pour le nu-propriétaire lorsque l’usufruit prend fin. 

Ce montage est d’autant plus intéressant à long terme qu’une décote sur le prix d’achat des SCPI est effectuée, représentant la valeur de l’usufruit. Plus la durée de démembrement est longue, plus la valeur de l’usufruit est importante donc le prix d’achat de la nue-propriété réduit. 

Durée du démembrement.

Vous bénéficiez maintenant de toutes les informations pour définir vos objectifs d’investissement et faire les meilleurs choix. N’hésitez pas à vous inscrire sur Alphacap pour pouvoir commencer à investir !

Partager l'article
  • Quelle stratégie d'investissement immobilier adopter en période de crise ?

Item 1 of 5
Des biens immobiliers dans lesquels investir en période de crise peut s'avérer pertinent